Echo des fédérations : national, international, Alpes-Maritimes et Var

 Nouvel article de l’écho des fédérations du RPF, un parti qui lui n’est pas hors sol et qui sait mener aussi bien des combats locaux que des combats locaux d’intérêts nationaux et défendre le sentiment populaire des territoires vis à vis de combats nationaux.

Ainsi, notre Porte-Parole national Jean-René LAGET a défendu avec ardeur médiatique nos positions et convictions aussi bien en département(s) qu’au national et à l’international. Il continue aussi de fédérer dans les territoires.

Nous vous parlions dans le précédent écho des fédérations du RPF 14 :

( http://www.rpf-site.fr/blog/2017/11/30/echos-des-federations-zoom-sur-les-alpes-maritimes-le-calvados-et-la-savoie/ )

eh bien : bonne nouvelle, le RPF 83, qui avait été dans l’histoire RPF (au sens large en remontant jusqu’à l’époque de Charles PASQUA) l’une des fédérations les plus dynamiques va enfin refaire surface après 4 années de sommeil grâce à l’arrivée d’un pasquaien et séguiniste de convictions, ancien de Demain La France : Daniel LEFEBVRE.

Nous revenons à la date du 26 Septembre 2017 car nous n’avions pas lors du dernier article connaissance de cette photo propre à l’édition web de Nice Matin.

Jean-René LAGET faisait partie de l’accueil grassois d’un Chef d’Etat étranger en visite officielle : le Prince Albert II de Monaco :

Il s’est également retrouvé en Octobre 2017 dans le catalogue de l’Aigle de Nice International, exposition née à Nice et qui s’exporte dans tout le département mais aussi à l’international jusqu’au Japon :

Il a ensuite réagi fin Novembre 2017 sur les réseaux sociaux au sujet du nouveau dérapage d’Emmanuel Macron alors en tournée africaine. Cette réaction a été reprise sur les médias Sputnik et Afrique Média TV :

Le 5 Décembre est la date annuelle du souvenir des Morts pour la France en AFN. Il a accompagné les porte-drapeaux des Porte-Drapeaux de France et de l’UNC, Union Nationale des Combattants tout au long de la journée et des hommages rendus à Grasse, à Gourdon et au Bar-sur-Loup. L’honneur lui a été fait par la section baroise de l’UNC de porter leur gerbe dans le cortège officiel se rendant au cimetière :

Le 11 Décembre, il a adressé une réponse par voie de presse au Conseil Départemental écologiste – DVG du Canton de Grasse 2 Jean-Raymond Vinciguerra. L’élu ne comprenait pas la position majoritaire des lecteurs de Nice Matin et notre Porte-Parole s’est aussi fait le leur :

Le même jour, un média web bien connu spécialisé dans les phénomènes d’internet et des réseaux sociaux reprenait sa position au sujet du retour des Minikeums sur France 4. Eh oui, notre responsable est un trentenaire d’une des générations Club Do’ et Minikeums (il était même collégien lorsque Pokémon a fait son apparition) et le sujet n’a rien d’anodin pour cette partie de la population comme Tintin, Spirou ou Bécassine passionnaient les plus âgés. Vous verrez en le lisant que le réflexe politique n’est jamais très loin pour autant :

Deux jours plus tard, il commentait l’élection de Laurent WAUQUIEZ que nous soutenions dans son élection à la présidence de LR. Dans un esprit rassembleur il a même salué la performance de Florence PORTELLI :

Pour bien commencer l’année 2018 il a apporté notre soutien aux soutiens pétionnaires de la Provence plutôt que du Sud pour remplacer l’acronyme « PACA » qui rebute depuis toujours ses habitants comme les investisseurs nationaux ou étrangers :

La presse (Nice Matin ET Var Matin) est ensuite revenue sur notre hommage 2018 à Philippe SEGUIN sur sa tombe au Cimetière de Bagnols-en-Forêt :

Le 26 Janvier c’est une réponse à l’élu municipal grassois d’opposition PCF-DVG Paul Euzière qui paraissait dans Nice Matin. Il revenait sur la polémique des vœux au personnel municipal de Grasse et sur les critiques de l’opposition et d’une partie de la population concernant les mairies annexes et les vœux qui y sont donnés chaque année :

Le 3 Février, il expliquait dans la presse l’absurdité de cet amendement qui sera présenté en 2018 pour établir un « permis à points » pour les maires (et peut-être tout simplement élus locaux) au sujet des logements sociaux :

le même jour, il rencontrait à Grasse Daniel LEFEBVRE pour lui annoncer officiellement sa nomination comme nouveau Secrétaire Départemental du RPF 83 :

Le 7 Février marquait un tournant à la fois local comme national : le réveil de la Droite et donc de l’opposition républicaine contre la politique d’Emmanuel Macron. Non, les extrêmes n’ont pas le monopole de la rue et de la contestation sociale de pavé :

Enfin, le 11 Février il a apporté son soutien au TGI de Grasse menacé par la nouvelle réforme judiciaire, certes nationale mais largement appuyée dans certains départements par des territoires voulant en englober d’autres via les plus hauts échelons des EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale) : les métropoles. Des menaces à peine masquées pour supprimer certains départements… et leurs communes à l’exception de la principale à chaque fois (Nice, Montpellier…)

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Twitter Rassemblement Pour la France Officiel

Abonnez-vous à la newsletter