Revue de presse et presse-purée N°1 – 14/12/17

La « revue de presse et presse-purée » s’arrête de manière tantôt très sérieuse tantôt décalée sur des faits d’actualité liés directement ou indirectement à la Politique.

Complémentaire des tribunes du Jeudi, statuts et tweets des réseaux sociaux nationaux, elle apporte un regard critique gaulliste emprunt d’humour (ou pas lorsque le sujet est sensible et sérieux) sur le quotidien d’une France qui sombre depuis de trop longues décennies.

En fin de revue de presse, retrouvez les récents articles Nice Matin de notre Porte-Parole national Jean-René LAGET au sujet de deux actualités faisant parler au local comme au national :

sur le Château Diter (Grasse) et sur l’élection de Laurent WAUQUIEZ à la Présidence de Les Républicains (LR).

Difficultés financières du FN : « eh patriote, t’as pas quinze cents balles ? »

Au sujet d’un article de Le Point.fr en date du 14/12/17 :

http://www.lepoint.fr/politique/pour-aider-marine-le-pen-il-faut-lui-preter-1-500-euros-au-minimum-14-12-2017-2180114_20.php

Le Front National (FN) et Marine Le Pen se sont vus fermer plusieurs de leurs comptes en banque récemment (SG et HSBC), ce qui constitue un énième coup dur pour un parti en pleine crise identitaire, financière et de poids politique depuis la catastrophique prestation de sa leader lors du débat d’entre deux tours face à un Emmanuel Macron pourtant à peine plus vif et combattif.

Le FN ? Il est complètement ringard et exsangue entre un LR désormais présidé par Laurent WAUQUIEZ, un RPF que personne ne peut arrêter et qui n’a pas à rougir et un nouveau Les Patriotes qui n’ira pas bien loin mais qui jouit de l’effet « nouveauté et chatons qui jouent du violon face à la « méchante » ».

1999 à 2001 ? Ce n’était rien à côté : les démissions vers le MNR de Bruno Mégret étaient anecdotiques et il n’y avait pas non plus ces affaires de patrimoine, de financement de campagnes électorales ou encore d’assistants parlementaires de députés européens.

Du coup la « Dalida à la flammèche rebelle » a eu l’idée du siècle :

l’emprunt patriotique.fr pour lutter contre la « persécution bancaire ».

Sur lequel… « il n’est pas possible de prêter moins de… 1500 euros » comme le rappelle Le Point pour un « taux très attractif de 3% et une reconnaissance personnelle ».

Une belle jambe…

Si tu es un « bon patriote », tu auras à partir de 1500€ « une lettre de remerciements signée de la main de Marine Le Pen et un certificat nominatif témoignant de la reconnaissance du Front National ».

Ben zut alors, même pas un sticker ou un santon de Catalogne à son effigie, c’est très décevant…

Ceux qui prêteront 15.000€ auront la même chose ET « un événement de prestige en présence de Marine Le Pen »… do you know Hénin-Beaumont ?

Enfin pour 75.000€ prêtés, ce sera « une rencontre avec Marine Le Pen dans un diner privé »… presque parfait puisque même pour ce prix là on n’aura pas l’immense satisfaction d’avoir accès à la cave à vin personnelle du patriarche ni même d’avoir Gilbert Collard comme Maître d’hôtel en queue de pie.

(Et en plus Téléchat ce n’est même plus diffusé alors tu parles de l’ambiance durant la soirée…)

Russia Today bientôt à l’antenne :

Au sujet d’un article de RT France (Russia Today France) en date du 11/12/17 :

https://francais.rt.com/rt-vous-parle/46434-osez-questionner-rt-france-sapprete-a-prendre-antenne

La France comptera bientôt une quatrième chaîne d’info en continu : Russia Today France (RT France) qui émettra d’abord via Free (satellite et ADSL) un peu avant Noël depuis ses nouveaux locaux de Boulogne-Billancourt construits à partir du budget de 20 millions d’euros de lancement.

Son équipe se compose (50 journalistes annoncés) et se dévoile petit à petit :

Stéphanie MURU, présentatrice vedette et ex de BFMTV, l’économiste Jacques SAPIR, Jean-Marc SYLVESTRE, journaliste et économiste, ex TF1, ITELE et LCI et actuellement sur Atlantico et BFMTV.

L’idée de RT, c’est de poser « des questions que personne n’ose poser » et de donner « la parole à ceux dont la voix n’a pas été entendue jusqu’à présent ».

Promesse tenue jusqu’à présent avec le traitement médiatique du RPF (réseaux sociaux, présence au meeting du Trocadéro de François Fillon durant la Présidentielle de 2017…)

Notre parti, par l’intermédiaire de notre porte-parole national, avait déjà salué cette heureuse initiative qui remonte à seulement Décembre 2016 :

Rokhaya Diallo ne restera pas au Conseil National du Numérique : la Droite républicaine et patriotique réveillée marque ses premiers points :

Au sujet d’un article du Figaro.fr en date du 14/12/17 :

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/12/13/32001-20171213ARTFIG00323-le-gouvernement-demande-le-depart-de-rokhaya-diallo-du-conseil-national-du-numerique.php

La militante d’Extrême Gauche se déclarant « féministe et antiraciste », celle qui parle de manière obsessionnelle d’un « racisme d’Etat » et qui trouve normal les « manifestations et événements interdits aux Blancs » Rokhaya Diallo ne fera pas partie du Conseil National du Numérique.

La pression coordonnée et efficace de la Droite républicaine et patriotique sur le net et de la nouvelle Secrétaire Générale Adjointe des Républicains Valérie BOYER a porté ses fruits, obligeant le Gouvernement au travers de son Secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi à réclamer à la Présidente du CNNum Marie Ekeland de « revoir sa copie ».

Une première victoire très symbolique face à la menace gauchisante comme communautariste pour notre pays mais une victoire qui fait bien plaisir surtout après des mois de sens unique comme l’éviction du futur chroniqueur frontiste d’Europe 1 Jean Messiha sans raison particulière puisque le FN est FN, reste FN et on le sait très bien quand on lui ouvre la porte ou que l’on discute avec d’une quelconque manière que ce soit.

Quand Macron ne veut plus jouer le jeu avec les journalistes :

Au sujet d’un article de Valeurs Actuelles.com en date du 14/12/17 :

https://www.valeursactuelles.com/politique/info-va-les-journalistes-agacent-macron-je-ne-suis-pas-leur-copain-91543

Le rapport entre le Président d’Extrême Centre et les journalistes prend de plus en plus des allures d’imitations de Laurent GERRA.

Ainsi ce dernier, selon Valeurs Actuelles, ne supporte plus de recevoir des sms de journalistes sur son téléphone privé.

Comme le dit VA : « Ces messages, restés sans réponse, ont inspiré à Macron cette consigne passée à ses collaborateurs : « Dites-leur bien que je ne suis pas leur copain ».

« Ah que » cette remarque serait pertinente et vertueuse si tout le monde n’avait pas assisté à une certaine campagne présidentielle…

« Ah que » cette remarque serait justifiée si l’info ne fuitait pas qu’il est plus facile de le joindre entre 23h00 et 2h00 du matin et que ce dernier a particulièrement besoin des journalistes quand on lui apprend à 2h00 du matin une information qui automatiquement le mettra d’une manière ou d’une autre en valeur.

Eh oui, à 2h00 du matin, on ne prévient plus nécessairement l’AFP en premier quand il se passe quelque chose d’important…

C’est déjà l’éclipse pour Thierry à LREM ?

Au sujet d’un article de l’Opinion.fr en date du 14/12/17 :

https://www.lopinion.fr/edition/politique/affaire-urvoas-thierry-solere-deja-en-danger-chez-lrem-139901

Après les révélations du Canard Enchaîné en date du 13/12/17 déclarant que Jean-Jacques Urvoas (alors Garde des Sceaux) aurait transmis lors de l’entre deux tours de la Présidentielle à Thierry Solère une note confidentielle sur une affaire en cours contre lui qui aurait pu l’empêcher de prendre la Place Beauvau en cas de victoire d’Emmanuel Macron, le député des Hauts de Seine néo LREM pourrait déjà se faire indiquer la sortie par le nouveau Délégué Général de La République En Marche Christophe Castaner si les accusations étaient fondées.

Il a mis en garde l’éternel rallié de circonstance au micro de LCI Jeudi 14/12/17 :

« L’adhésion à un mouvement est quelque chose de libre. Si vous commettez une faute, on saisit la commission d’éthique qui va juger la faute et qui va dire « vous n’avez plus votre place ».

Voilà qui va faire regretter à ce cher Thierry de ne pas avoir eu un courage plus… « constructif »… ou plus droitier ?

Accident mortel de Millas entre un TER et un car scolaire :

Au sujet d’un article de l’Express.fr en date du 14/12/17 :

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/millas-le-point-sur-l-accident-mortel-entre-un-ter-et-un-car-scolaire_1969204.html

Le RPF présente ses plus sincères condoléances aux familles des quatre enfants tués dans la collision entre un TER et un bus scolaire à Millas dans les Pyrénées Orientales.

Nous pensons aussi aux 7 personnes en urgence absolue et à leurs proches et demandons que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce terrible accident.

Articles récents dans Nice Matin :

CHATEAU DITER – le débat Nice Matin :

CHATEAU DITER – réponse au Conseiller Départemental écologiste Jean-Raymond VINCIGUERRA :

VICTOIRE DE LAURENT WAUQUIEZ :

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

Twitter Rassemblement Pour la France Officiel

Abonnez-vous à la newsletter