Législatives 2017 : c’est parti !

 

Fédération du RPF Officiel 34

Agde, le Mardi 3 Janvier 2017

Je vous présente, en tant que Président national du Rassemblement Pour la France (RPF officiel) et en tant qu’héraultais engagé pour le redressement de notre pays et de notre département mes vœux pour cette nouvelle année 2017.

Ce que je peux vous souhaiter pour celle-ci, année électorale, plus que le bonheur, la joie, l’argent ou la santé c’est d’avoir le désir car comme le rappelait Al Pacino « la clé de la réussite, c’est le désir ».

Et le désir, est une chose plus que légitime dans une France post 1974 où l’on subi pendant des septennats puis des quinquennats, où on n’entend que du « vous paierez », « vous ne pouvez pas », « vous devez » sans « vous aurez ».

Et quand certains désirent, d’autres doivent être, dans le rôle qui est le leur, déterminés à faire obtenir. Comme l’a fait par exemple le Général de Gaulle pour le droit de vote des femmes en signant l’ordonnance du 21 Avril 1944, en imposant sa vision à l’Assemblée Consultative d’Alger qui a sagement voté.

En effet, comme le rappele Claudine Serre, Secrétaire des Affaires étrangères honoraire qui a  a occupé des fonctions au ministère des Affaires étrangères de 1979 à 2014 :

« Le 23 Juin 1942, avant même le débarquement des Alliés en Afrique du Nord, Charles de Gaulle, chef du Comité français de Libération nationale explique qu’ « une fois l’ennemi chassé du territoire tous les hommes et toutes les femmes de chez nous éliront l’Assemblée nationale qui décidera souverainement des destinées du pays ».

L’idée de donner le droit de vote aux femmes est venue au général de Gaulle pendant la Première guerre mondiale, déclare son fils Philippe de Gaulle dans ses Mémoires sur son père » autrement dit bien avant le résistant communiste et politique Fernand Grenier qui n’a pu s’encarter au PCF que comme simple militant en 1922 alors que ce parti n’était né qu’en 1920, présenté par la Gauche comme l’inspirateur en tant qu’auteur d’amendement.

Montpellier, Béziers, Villeneuve-les-Béziers, Agde, Pézenas, Palavas-les-Flots, Lunel et toutes les autres communes de l’Hérault peuvent donc compter sur la détermination de notre rassemblement et sur la mienne :

détermination : à proposer et à s’opposer intelligemment. A mener des combats, du plus petit au plus légitime et utile.

Ou quand la Droite gaulliste : à Droite, forte, volontaire, courageuse, sociale, populaire et au discours de vérité (car « il n’y a de réussite qu’à partir de la vérité » comme le disait le Général de GAULLE) fait office de poil à gratter du Pouvoir socialiste et de l’Extrême Droite, ne leur laissant rien passer.

Nous ne laissons et laisserons rien passer non plus à la « droite opportuniste » ou de « l’écologie positive à Béziers »… parce que droite « éolienne » dans un ciel de Bisounours…

C’est aussi celle qu’il ne faut apparemment pas déranger : pour s’en persuader, il n’y a qu’à regarder le site qui fait office d’information parlementaire pour la 6° Circonscription : le gris souris textuel sur un fond bleu saphir, c’est particulièrement lisible pour :

les médias, les travailleurs qui rentrent fatigués le soir, les jeunes qui doivent pousser la luminosité de leurs écrans au risque de s’abimer la vue, les épileptiques, les séniors, les aidants de séniors, les diabétiques, ceux qui portent des lunettes, les malvoyants, les aidants de malvoyants, les étrangers (puisque cette droite revendique son « humanisme ») …

Ses partenaires municipaux socialistes auraient du lui rappeler que « quand c’est flou, il y a un loup ».

Détermination : à mener le combat des valeurs en 2017 :

notre combat est celui de la Grandeur de notre pays.

Notre combat est le seul combat, toujours d’actualité, pour une seule patrie, toujours menacée.

C’est pourquoi je vous annonce que je serai candidat à la députation (nationale) car le terme exact qui désigne le parlementaire de l’Assemblée Nationale est le « député de la Nation », bien que rattaché à un espace donné, à une circonscription numérotée.

Je serai candidat dans la 7° Circonscription de l’Hérault, décision réfléchie après plusieurs mois de questionnements, de consultations de différents acteurs de ce territoire comme de citoyens.

J’annonce aussi deux autres candidatures pour le RPF officiel : dans la 1° Circonscription et dans la 6°Circonscription. Les noms de ces deux candidats viendront assez rapidement.

Pour ce qu’il en est des autres circonscriptions, tout reste ouvert à de possibles accords ou non avant d’autres annonces.

Déterminés, pour que vive l’Hérault,

déterminés, pour que vive la République,

déterminés, pour que vive, encore longtemps, la France.

Igor KUREK

http://34.rpf-site.fr/https://www.facebook.com/RPF34https://twitter.com/34rpf

AGDE : Rassemblement Pour la France Officiel – Igor KUREK « Je serai candidat dans la 7° Circonscription de l’Hérault »

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

Twitter RPF Officiel

Abonnez-vous à la newsletter